Le CBD et la Sclérose en Plaques (SEP)

Le CBD et les douleurs : maux de tête et mal de dos
6 mai 2020
CBD et interactions médicamenteuses : ce qu’il faut savoir
7 mai 2020

Multipolar neuron on blue background

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune qui touche deux millions de personnes dans le monde, dont 100.000 en France. Première source de dégradations neurologiques chez les jeunes adultes, la SEP peut être traitée avec le CBD, ou du moins les symptômes peuvent être atténués, comme il n’existe pas de traitement curatif de la SEP aujourd’hui.

Le ralentissement de l’évolution de la maladie

Dans le cas d’une sclérose en plaques, l’organisme entreprend une surproduction de globules blancs. Certains s’attaquent à la gaine de myéline entrainant ainsi une inflammation importante. Le système immunitaire produit alors une grande quantité de cytokines, des substances de signalisation qui permettent aux cellules d’interagir à distance et qui vont favoriser l’inflammation. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le CBD stoppe la production de cytokines, ce qui ralentit la prolifération de la maladie.

 

La réduction de la douleur neuropathique

Les douleurs neuropathiques sont fréquentes chez les personnes souffrant de sclérose en plaques. Ces maux sont dus au taux élevé de glutamate dans l’organisme. Celui-ci libère un neuroptide qui stimule la perception de la douleur. Contrairement aux autres types de douleurs, celles-ci sont chroniques et ne se calment pas avec les antidouleurs classiques. Mais avec ses vertus analgésiques, le CBD stoppe la production de glutamate, atténuant ainsi les sensations douloureuses.

L’atténuation de la spasticité

Chez 80% des patients souffrant de la SEP, les muscles s’étirent trop rapidement, entraînant ainsi une contraction involontaire : c’est la spasticité musculaire. Cette dernière est régulée par l’anandamide, un neurotransmetteur cannabinoïde présent dans le corps qui active les récepteurs CB1 et CB2. Le CBD prévient la dégradation de cet endocannabinoïde pour en rallonger les effets sur la spasticité.

Le CBD atténue également la diarrhée, la nausée ainsi que les problèmes gastro-intestinaux liés à la maladie. Grâce à ses propriétés anti-anxiolitiques, le cannabidiol joue le rôle d’antidépresseur pour les malades du SEP qui souffrent généralement de dépressions légères ou modérées.

 

 

Solutions naturelles de soutien

A côté de l’utilisation du CBD pour soulager les douleurs et améliorer la spasticité, il est possible de travailler en profondeur sur la réparation et la régénération de l’organisme grâce à des outils de médecines douces comme la Naturopathie et la Nutrithérapie, soulager les douleurs grâce à l’acupuncture, le shiatsu, limiter l’impact du stress grâce à la pratique régulière de la méditation de pleine conscience et du yoga, une alimentation hypotoxique, anti-inflammaoire et anit-oxydante et un travail de fond de detox de l’organisme et de réparation des intestins et du microbiote.

Pour acheter du CBD bio de qualité : Achats de CBD bio

Follow by Email
LinkedIn
Share
WhatsApp