Tout sur le CBD

Présenté  en e-liquide pour cigarette électronique, en huile, en pommade, vendue en herbe ou sous forme de fleur ou résine, comme produit dans les distributeurs automatiques de Vienne en Autriche, en Suisse, au Royaume-Uni ou en épicerie CBD Shop à Berlin, le « cannabis light » s’impose dans le monde !

Qu’est-ce que le CBD ?

Quelles sont ses propriétés ?

Quelle en est son utilisation dans le domaine thérapeutique ?

Du cannabis (chimique non hallucinogène) en vente libre, c’est une idée qui paraît encore impossible à concevoir dans nos sociétés et dans nos habitudes, pourtant son dérivé le CBD s’impose progressivement. En Europe, le concept des CBD Shops cartonne, ce nouveau genre de commerce est alors spécialisé dans la ligne des produits dérivés de cette plante : principalement le cannabidiol ou CBD. Prochainement en Angleterre, The Canna Kitchen ouvrira ses portes pour proposer à sa clientèle des plats véganes et végétariens infusés au CBD (cavolo nero chou Kale au sésame et à la crème de tahini au CBD, roquette avec du fromage vegan aux noix de cajoux et CBD).

Tout sur le CBD…

Le 14 décembre 2017, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé que le cannabidiol (CBD) ne « semble pas présenter de potentiel d’abus, ni être nocif pour la santé ». Le CBD ou cannabidiol est issu de la famille des cannabinoïdes légaux non psychoactifs au même titre que le CBN, le CBG (moins de 0,2 % de THC ou tétrahydrocannabinol, la molécule naturelle euphorisante aux effets psychotropes et psychoactifs).

Cette molécule fait partie des 113 molécules cannabinoïdes du Marijuana, à côté du THC. Le CBD a pour effet de stimuler un neurotransmetteur du cerveau l’anandamide susceptible d’avoir plusieurs effets bénéfiques sur la santé (relaxation, sentiment de bien-être et sommeil profond).

La graine de CBD est pauvre en THC mais riche, +4%, en cannabidiol ; il existe plusieurs variétés de plantes dites weed produisant cette graine CBD, weed Indica, weed Sativa, weed hybride, et de nombreuses espèces : Medi-Haze, Skunk Haze, Med Gom, Yummi, Black Widow, CBD Kush et Crimea Blue.

En e-liquide CBD, la proportion de cannabidiol varie de 30 mg/ml à 600 mg/ml et cette molécule est alors associée à la nicotine, au terpène et glycol. Sous forme d’huile CBD, le taux de la molécule atteint 10% voire 20%. Les laboratoires Aéroma spécialistes des E.-liquides pour les cigarettes électroniques se lancent sur une nouvelle gamme légale d’E.-liquide CBD sans THC.

La crème ou pommade cannabidiol est issue du mélange de différents weed avec d’autres ingrédients (huiles essentielles, huile de coco et cire d’abeille). D’autre part, la plante CD peut être infusée…

Son effet psycho-actif est infime, voire nul, par rapport au THC, la consommation de cannabidiol est autorisée dans certains pays en Europe et en France sous condition. En effet, un nouveau traité européen autorise la vente et la consommation du cannabis light pour ses vertus médicinales.

CBD et domaine thérapeutique

Pour rappel, en 1940 la molécule chimique CBD avait fait l’objet d’analyse séparée par Adams, relayée 20 ans plus tard par Mechoulam et Shvo qui établirent la stéréochimie et la structure du CBD.

Cette molécule extraite du cannabis connaît un grand succès depuis quelques années. D’ailleurs, le CBD est déjà contenu dans 3 médicaments  Cannador, Sativex et Epidiolex. Des études ont pu établir plusieurs de ses propriétés :

  • traitement de la psychose et de l’anxiété, la schizophrénie
  • soulage les symptômes de la douleur neuropathique provoquée par la sclérose en plaques
  • aide à combattre les crises d’épilepsie chez les enfants (convulsions ou troubles du mouvement) avec le Dr Sanjay Gupta testant le CBD sur la jeune Charlotte Figi en 2011 au Colorado (réductions d’au moins 50 % des crises)   
  • traitement de la dystonie
  • aide à combattre la nausée
  • aide à venir à bout de l’état de dépendance de substances psychotropes (stupéfiants) jusqu’au sevrage total.

L’huile de cannabidiol est même reconnue dans le milieu médical pour inhiber la croissance des cellules cancéreuses (antitumoral). Par conséquent, des chercheurs du California Pacific Medical Center ont pu obtenir des résultats prometteurs dans le cadre du traitement des cancers du sein métastasés en novembre 2007. La molécule CBD permet selon des recherches in vitro désactive le gène ID1 responsable de la propagation des cellules cancéreuses et détruit uniquement les cellules malades.

Combo LifeAid, c’est le nom des capsules avec un taux de 65% de CBD allié à d’autres compléments alimentaires qui sont de véritables inventé par Anat Avisar Koren. Cette femme alors enceinte prenait du cannabis médical pour soigner sa sclérose en plaques SEP (maladie invalidante du cerveau et de la moelle épinière). Les médecins lui interdisent de poursuivre son traitement au cannabis, elle décida d’inventer une formule à base de CBD.

Une étude sérieuse supervisée par le centre de recherche YU et par des médecins et pharmaciens (Batya Kornbaum et Baruh Styr) a été menée sur les effets du ComboLifeAid sur plusieurs cas de maladies :

  • polyarthrite rhumatoïde
  • maladie de Crohn
  • asthme…

Les résultats recueillis à l’aide de formulaires individuels ont pu conclure que 65 % des patients victimes de sclérose ont constaté des améliorations de leur mobilité, un taux d’amélioration de 72 % des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde et 61 % des personnes souffrantes de la maladie de Crohn qui ont pu trouver le sommeil toute la nuit.

L’OMS ou Organisation mondiale de la santé n’a encore jusqu’alors émis de contradiction ni fourni aucune preuve de problème de santé lié à la consommation de CBD pur. En 2017, cette organisation internationale de la santé était favorable pour retirer le CBD de la liste des produits dopants ou stupéfiants.

De plus, des études sur le traitement de rhumatisme ont mis à la lumière du jour les effets positifs de la molécule CBD (huile CBD). En effet, la molécule CBD ne provoque pas des effets secondaires contrairement à d’autres médicaments (augmentation de la tension artérielle et hémorragie gastrique).